Sexe virtuel, téléphone rose : un phénomène recent

Le sexe virtuel qu'il soit par téléphone ou par internet, est un phénomène relativement récent. Jusqu'à l'apparition du téléphone rose et du Minitel dans les années 80, seules les revues érotiques et pornographiques offraient aux hommes et aux femmes un support visuel à leurs fantasmes sexuels. Depuis les années 80, les choses ont beaucoup changé. On assiste à une véritable explosion du marché du sexe: sites web, téléphones roses, sites de rencontres...

Les revues érotiques en forte baisse

Jusqu'à 1984, les revues érotiques comme Lui, ou playboy, connaissaient un immense succès auprès de la gente masculine. Les ventes allaient bon train et ces magazines se vendaient comme des petits pains et ce dans toutes les classes de la société. Depuis, peu à peu, les sites internet et les plateformes de tel rose supplantent la presse érotique.

Le tel rose : l'exception française

Téléphone rose

Face à la rude concurrence d'Internet dans le marché du sexe, les services de téléphone rose on périclité partout en Europe et dans le monde. C'est très amusant de constater que seule la France offre à ce marché de niche de belles perspectives. Les Français seraient donc les seuls à être accros au téléphone rose? Difficile de comprendre pourquoi seuls les français et les françaises apprécient le tel rose...

Le tel rose en France emploie près de 6000 salariés

A l'inverse de ce que l'on peut croire de prime abord, le téléphone rose ce n'est pas forcément un disque enregistré à l'autre bout du fil. Cela peut être une personne physique qui répond vraiment aux appels et aux fantasmes des clients qui appellent ces numéros de téléphone surtaxés. C'est d'ailleurs cela qui fait le succès du téléphone rose en France. Chaque appel reçoit une réponse personnalisée pour encore plus de plaisir.